Observatoire 2019 de la pauvreté
 

Accéder à la version en ligne.

 
 
 
Convergence : l'actualité du Secours populaire français
 
À la une

À LA UNE

 

Observatoire 2019 de la pauvreté : budgets  serrés, privations aiguës   


La 13e édition du baromètre Ipsos / Secours populaire établit que le manque d’argent et les privations n’ont jamais été aussi durement ressentis par les personnes les plus précaires. 


Plus du tiers des répondants (37 %) déclare avoir connu la pauvreté, surtout les femmes et les moins diplômés. Les personnes interrogées sont nombreuses à avoir du mal à régler leurs factures, se privant notamment de repas et de vacances.

L’envolée du seuil de pauvreté subjectif à seulement 9 euros du Smic traduit la gravité de la situation : désormais, un revenu mensuel de 1 193 euros est considéré comme insuffisant pour qu'une personne seule vive dignement. C’est le chiffre le plus élevé jamais publié par ce baromètre. 

Des enfants toujours plus anxieux

Le baromètre est complété cette année par un sondage auprès d’enfants de 8 à 14 ans pour connaitre leurs perceptions de la pauvreté. C’est la troisième vague de ce sondage après ceux de 2012 et de 2015.

L’enseignement principal est qu’ils sont de plus en plus conscients de la pauvreté, notamment chez leurs camarades de classe, et sont très inquiets pour leur avenir. Dans ce contexte, ils sont 82 % à vouloir s’engager contre la pauvreté, globalement perçue comme « injuste ».

Consulter le baromètre
 
Faire un don
 
 

Avez-vous aimé ce contenu ?

 
Oui Non
 

Partager ce contenu

Partage Twitter Partage Facebook Partage LinkedIn Partage par email
 

LE CHIFFRE 

 
1 193
 

C’est le nouveau seuil de pauvreté subjectif qui ressort du baromètre 2019 Ipsos / Secours populaire. C’est la plus grande augmentation de cet indicateur en 13 ans d’existence (+75 euros en un an).

(Source : Observatoire de la pauvreté, Ipsos / Secours populaire, 2019)

 

Avez-vous aimé ce contenu ?

 
Oui Non
 
 
Ici et là-bas

ICI ET LÀ-BAS

 

Au Maroc, les copains du Monde défendent le droit à l’éducation


La coopération entre les copains du Monde de Gironde et ceux de Tiriguioute au Maroc est un bel exemple de solidarité. En effet, ils agissent depuis plusieurs années, main dans la main, pour que l’éducation soit accessible au plus grand nombre. Livraison d’un car, construction de deux classes de jardin d’enfants… autant de moyens nécessaires à la réussite des écoliers de ce ‘‘douar’’ (village) situé à 50 km de Ouarzazate. 

Fatima, comme tous les enfants du village, n’est plus obligée de faire 10 km de marche pour se rendre au collège de son district grâce à l’association IFLAN, partenaire du SPF, et aux copains du Monde. « Sans ce bus, mes parents ne me laisseraient pas faire le trajet toute seule et j’aurai donc arrêté le collège. »

 
 
 
Lire la suite
 

Avez-vous aimé ce contenu ?

 
Oui Non
 
 

Partager ce contenu

Partage Twitter Partage Facebook Partage LinkedIn Partage par email
 
 
Ils font la solidarité

ILS FONT LA SOLIDARITÉ

 

« Je m'épanouis au contact des gens ! » 


À 14 ans, Erwan a déjà une belle expérience du bénévolat. Depuis 2016, il fait partie de l’équipe de jeunes qui anime l’antenne de Le Meux dans l’Oise et participe à la distribution alimentaire mensuelle effectuée par le SPF. Il nous livre sa vision de la pauvreté et sa définition de l’engagement.

 

Avez-vous aimé ce contenu ?

 
Oui Non
 
 

Partager ce contenu

Partage Twitter Partage Facebook Partage LinkedIn Partage par email
 
 
En mouvement

EN MOUVEMENT

 

Dans l’Oise, les enfants s’engagent avec le SPF


Depuis 2015, une quinzaine de jeunes, de 12 à 25 ans, anime une antenne du SPF dans l’Oise. Une fois par mois, ils distribuent des produits alimentaires à environ 35 familles de Le Meux. Après avoir installé les produits, Tom, Célia, Erwan et Capucine accueillent les familles.


Des fraises, de la salade… de nombreux produits frais sont disponibles. À chaque fois, l’équipe est motivée par l’envie d’aider les autres, comme l’explique Antonin, bénévole depuis la création de l’antenne, il y a quatre ans : «  Voir des gens qui n’ont pas de quoi se nourrir est révoltant. Alors quand le SPF m’a proposé une action concrète, je n’ai pas hésité une seule seconde. »

 
Lire la suite
 

Avez-vous aimé ce contenu ?

 
Oui Non
 
 

Partager ce contenu

Partage Twitter Partage Facebook Partage LinkedIn Partage par email
 
 
 
 
d'hier à aujourd'hui

D'HIER À AUJOURD'HUI

 

Les 13 années de l’Observatoire de la pauvreté

Chaque année depuis 2007, le Secours populaire publie un baromètre et un sondage thématique, menés par Ipsos, sur la manière dont  les Français définissent et, pour certains, vivent la pauvreté. Cette initiative a pour but d’alerter sur l’ampleur de ce phénomène et d'appeler le plus grand nombre de personnes à agir pour la solidarité.

 
Lire la suite
 

Avez-vous aimé ce contenu ?

 
Oui Non
 
 

Partager ce contenu

Partage Twitter Partage Facebook Partage LinkedIn Partage par email
 
 
 
 
Partagez ce mail
 

Nous contacter

 

9 / 11 rue Froissart

75003 Paris 

info@secourspopulaire.fr

+ 33 1 44 78 21 00

 
 
Logo Secours populaire français
 

Nous suivre

 
Page Facebook Secours populaire Fil Twitter Secours populaire Compte LinkedIn Secours populaire


Convergence numérique n°24 - Septembre 2019


Vous recevez ce message car vous êtes abonné-e à notre lettre d'information avec l'adresse

[MEMBER_EMAIL].

Si vous ne souhaitez plus la recevoir, vous pouvez vous désabonner

Conformément à la réglementation relative à la protection des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de limitation, de suppression ou d’opposition à l’utilisation des données personnelles qui vous concernent. Vous pouvez aussi envoyer un message à webmaster@secourspopulaire.fr et consulter notre politique de protection des données.